Autre

Prix ​​mondial de l'alimentation 2012 : Dr Daniel Hillel

Prix ​​mondial de l'alimentation 2012 : Dr Daniel Hillel



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le Prix mondial de l'alimentation de cette année est décerné au Dr Daniel Hillel pour l'innovation en matière de gestion de l'eau

Le Prix mondial de l'alimentation 2012, le plus grand prix international reconnaissant les personnes qui ont contribué à des réalisations marquantes dans l'augmentation de la qualité, de la quantité ou de la disponibilité de la nourriture dans le monde, sera remis au scientifique israélien Dr Daniel Hillel pour sa conception et sa mise en œuvre d'un système radicalement nouveau. mode d'approvisionnement en eau des cultures dans les régions arides et arides connu sous le nom de « micro-irrigation ».

Le travail de pionnier du Dr Hillel a révolutionné la production alimentaire au cours des cinq dernières décennies, en commençant au Moyen-Orient, puis dans d'autres régions du monde. Ses recherches portent sur la maximisation de l'utilisation efficace de l'eau dans l'agriculture, l'augmentation des rendements des cultures et la réduction de la dégradation de l'environnement.

Amb. Kenneth Quinn, président de la Fondation du Prix mondial de l'alimentation, a salué non seulement les réalisations scientifiques du Dr Hillel, mais aussi son dévouement à travailler avec des personnes au-delà des frontières pour aider à améliorer la sécurité alimentaire pour tous. Les concepts de gestion de l'eau du Dr Hillel - promus par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture - sont maintenant utilisés sur plus de 6 millions d'hectares dans le monde.

Le Dr Hillel, bien qu'humilié par la reconnaissance, dit que son travail est loin d'être terminé. « Relever ce défi nécessitera une coopération mondiale renforcée et une recherche scientifique intégrée », a-t-il déclaré dans un communiqué. communiqué de presse.

Le récipiendaire, annoncé le mois dernier lors d'une cérémonie au département d'État américain, au cours de laquelle Hilary Clinton était la conférencière principale, recevra officiellement le prix de 250 000 $ en octobre.


Hydrologie.nl

Un scientifique israélien qui a été le pionnier d'une manière radicalement innovante d'apporter de l'eau aux cultures dans les régions arides et arides a été nommé lauréat du Prix mondial de l'alimentation 2012 lors d'une cérémonie à la mi-juin au département d'État américain, au cours de laquelle la secrétaire d'État Hillary Rodham Clinton a prononcé le discours d'ouverture.

« L'eau a été un très gros sujet de préoccupation ici au département d'État », a déclaré Clinton. »Nous avons essayé d'attirer l'attention de notre gouvernement et du monde sur l'importance d'anticiper ce qui sera une crise de l'eau dévastatrice si nous ne sommes pas plus intelligents et plus déterminés pour résoudre les problèmes maintenant. Il est particulièrement approprié que nous rendions hommage aujourd'hui à quelqu'un qui a apporté de telles contributions, car il a compris le rôle essentiel que joue l'eau dans l'agriculture et l'importance d'utiliser efficacement chaque dernière goutte.

Amb. Kenneth M. Quinn, président de la Fondation du Prix mondial de l'alimentation, a annoncé le nom du récipiendaire, qui recevra officiellement le prix de 250 000 $ en octobre.

Le travail de pionnier du Dr Hillel au Moyen-Orient a révolutionné la production alimentaire dans cette région et dans le monde. Il a jeté les bases pour maximiser l'utilisation efficace de l'eau dans l'agriculture grâce à une méthode connue sous le nom de micro-irrigation, qui a eu un impact sur des millions de vies.

Affronter la faim peut rassembler des personnes diverses, même au-delà des différences politiques, ethniques, religieuses ou diplomatiques les plus larges. Le travail et la motivation du Dr Hillel ont consisté à combler de telles divisions et à promouvoir la paix et la compréhension au Moyen-Orient en faisant progresser une avancée révolutionnaire s'attaquant à un problème que tant de pays partagent : la pénurie d'eau. « Il est significatif que la nomination du Dr Hillel pour le Prix mondial de l'alimentation contienne des lettres de soutien d'individus et d'organisations en Jordanie, en Égypte et aux Émirats arabes unis », a déclaré M. Quinn.

Les concepts de gestion de l'eau du Dr Hillel - promus par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture - se sont répandus dans le monde entier et sont maintenant utilisés sur plus de 6 millions d'hectares dans le monde. En intégrant des principes scientifiques complexes, en concevant des applications pratiques et en atteignant un large éventail d'agriculteurs, de communautés, de chercheurs et de décideurs agricoles dans plus de 30 pays, le Dr Hillel a eu un impact sur la vie de millions de personnes.

Le Dr Hillel a publié la déclaration suivante concernant sa sélection : « Ma joie et ma gratitude d'avoir reçu le Prix mondial de l'alimentation cette année sont tempérées par la réalisation que le travail que ce prix reconnaît est loin d'être terminé. La tâche d'améliorer la gestion durable des ressources limitées et vulnérables du sol, de l'eau et de l'énergie de la Terre au profit de l'humanité tout en soutenant la communauté biotique naturelle et son intégrité environnementale globale est un défi permanent et de plus en plus urgent pour notre génération et pour les générations futures. . Relever ce défi nécessitera une coopération mondiale renforcée et une recherche scientifique intégrée. C'est une tâche, voire une responsabilité collective, que nous ne pouvons pas éluder et que nous devons en effet élargir et intensifier.«

L'annonce a été organisée au département d'État par Kerri-Ann Jones, secrétaire adjointe aux océans et aux affaires environnementales et scientifiques internationales, et comprenait également Jonathan Shrier, représentant spécial par intérim du département d'État pour la sécurité alimentaire mondiale.

Le Prix mondial de l'alimentation a été fondé en 1986 par le Dr Norman E. Borlaug, lauréat du prix Nobel de la paix en 1970. Depuis lors, le Prix mondial de l'alimentation a honoré des personnes exceptionnelles qui ont apporté une contribution vitale à l'amélioration de la qualité, de la quantité ou de la disponibilité de la nourriture dans le monde. Des lauréats ont été reconnus au Bangladesh, au Brésil, en Chine, au Danemark, en Éthiopie, au Ghana, en Inde, au Mexique, en Sierra Leone, en Suisse, au Royaume-Uni, aux Nations Unies et aux États-Unis.


Hydrologie.nl

Un scientifique israélien qui a été le pionnier d'une manière radicalement innovante d'apporter de l'eau aux cultures dans les régions arides et arides a été nommé lauréat du Prix mondial de l'alimentation 2012 lors d'une cérémonie à la mi-juin au département d'État américain, au cours de laquelle la secrétaire d'État Hillary Rodham Clinton a prononcé le discours d'ouverture.

« L'eau a été un très gros sujet de préoccupation ici au département d'État », a déclaré Clinton. »Nous avons essayé d'attirer l'attention de notre gouvernement et du monde sur l'importance d'anticiper ce qui sera une crise de l'eau dévastatrice si nous ne sommes pas plus intelligents et plus déterminés pour résoudre les problèmes maintenant. Il est particulièrement approprié que nous rendions hommage aujourd'hui à quelqu'un qui a apporté de telles contributions, car il a compris le rôle essentiel que joue l'eau dans l'agriculture et l'importance d'utiliser efficacement chaque dernière goutte.

Amb. Kenneth M. Quinn, président de la Fondation du Prix mondial de l'alimentation, a annoncé le nom du récipiendaire, qui recevra officiellement le prix de 250 000 $ en octobre.

Le travail de pionnier du Dr Hillel au Moyen-Orient a révolutionné la production alimentaire dans cette région et dans le monde. Il a jeté les bases pour maximiser l'utilisation efficace de l'eau dans l'agriculture grâce à une méthode connue sous le nom de micro-irrigation, qui a eu un impact sur des millions de vies.

Affronter la faim peut rassembler des personnes diverses, même au-delà des différences politiques, ethniques, religieuses ou diplomatiques les plus larges. Le travail et la motivation du Dr Hillel ont consisté à combler de telles divisions et à promouvoir la paix et la compréhension au Moyen-Orient en faisant progresser une avancée révolutionnaire s'attaquant à un problème que tant de pays partagent : la pénurie d'eau. « Il est significatif que la nomination du Dr Hillel pour le Prix mondial de l'alimentation contienne des lettres de soutien d'individus et d'organisations en Jordanie, en Égypte et aux Émirats arabes unis », a déclaré M. Quinn.

Les concepts de gestion de l'eau du Dr Hillel - promus par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture - se sont répandus dans le monde entier et sont maintenant utilisés sur plus de 6 millions d'hectares dans le monde. En intégrant des principes scientifiques complexes, en concevant des applications pratiques et en atteignant un large public auprès des agriculteurs, des communautés, des chercheurs et des décideurs agricoles dans plus de 30 pays, le Dr Hillel a eu un impact sur la vie de millions de personnes.

Le Dr Hillel a publié la déclaration suivante concernant sa sélection : « Ma joie et ma gratitude d'avoir reçu le Prix mondial de l'alimentation cette année sont tempérées par la réalisation que le travail que ce prix reconnaît est loin d'être terminé. La tâche d'améliorer la gestion durable des ressources limitées et vulnérables du sol, de l'eau et de l'énergie de la Terre au profit de l'humanité tout en soutenant la communauté biotique naturelle et son intégrité environnementale globale est un défi permanent et de plus en plus urgent pour notre génération et pour les générations futures. . Relever ce défi nécessitera une coopération mondiale renforcée et une recherche scientifique intégrée. C'est une tâche, voire une responsabilité collective, que nous ne pouvons pas éluder et que nous devons en effet élargir et intensifier.«

L'annonce a été organisée au département d'État par Kerri-Ann Jones, secrétaire adjointe aux océans et aux affaires environnementales et scientifiques internationales, et comprenait également Jonathan Shrier, représentant spécial par intérim du département d'État pour la sécurité alimentaire mondiale.

Le Prix mondial de l'alimentation a été fondé en 1986 par le Dr Norman E. Borlaug, lauréat du prix Nobel de la paix en 1970. Depuis lors, le Prix mondial de l'alimentation a honoré des personnes exceptionnelles qui ont apporté une contribution vitale à l'amélioration de la qualité, de la quantité ou de la disponibilité de la nourriture dans le monde. Des lauréats ont été reconnus par le Bangladesh, le Brésil, la Chine, le Danemark, l'Éthiopie, le Ghana, l'Inde, le Mexique, la Sierra Leone, la Suisse, le Royaume-Uni, les Nations Unies et les États-Unis.


Hydrologie.nl

Un scientifique israélien qui a été le pionnier d'une manière radicalement innovante d'apporter de l'eau aux cultures dans les régions arides et arides a été nommé lauréat du Prix mondial de l'alimentation 2012 lors d'une cérémonie à la mi-juin au département d'État américain, au cours de laquelle la secrétaire d'État Hillary Rodham Clinton a prononcé le discours d'ouverture.

« L'eau a été un très gros sujet de préoccupation ici au département d'État », a déclaré Clinton. »Nous avons essayé d'attirer l'attention de notre gouvernement et du monde sur l'importance d'anticiper ce qui sera une crise de l'eau dévastatrice si nous ne sommes pas plus intelligents et plus déterminés pour résoudre les problèmes maintenant. Il est particulièrement approprié que nous rendions hommage aujourd'hui à quelqu'un qui a apporté de telles contributions, car il a compris le rôle essentiel que joue l'eau dans l'agriculture et l'importance d'utiliser efficacement chaque dernière goutte.

Amb. Kenneth M. Quinn, président de la Fondation du Prix mondial de l'alimentation, a annoncé le nom du récipiendaire, qui recevra officiellement le prix de 250 000 $ en octobre.

Le travail de pionnier du Dr Hillel au Moyen-Orient a révolutionné la production alimentaire dans cette région et dans le monde. Il a jeté les bases pour maximiser l'utilisation efficace de l'eau dans l'agriculture grâce à une méthode connue sous le nom de micro-irrigation, qui a eu un impact sur des millions de vies.

Affronter la faim peut rassembler des personnes diverses, même au-delà des différences politiques, ethniques, religieuses ou diplomatiques les plus larges. Le travail et la motivation du Dr Hillel ont consisté à combler de telles divisions et à promouvoir la paix et la compréhension au Moyen-Orient en faisant progresser une avancée révolutionnaire s'attaquant à un problème que tant de pays partagent : la pénurie d'eau. « Il est significatif que la nomination du Dr Hillel pour le Prix mondial de l'alimentation contienne des lettres de soutien d'individus et d'organisations en Jordanie, en Égypte et aux Émirats arabes unis », a déclaré M. Quinn.

Les concepts de gestion de l'eau du Dr Hillel - promus par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture - se sont répandus dans le monde entier et sont maintenant utilisés sur plus de 6 millions d'hectares dans le monde. En intégrant des principes scientifiques complexes, en concevant des applications pratiques et en atteignant un large éventail d'agriculteurs, de communautés, de chercheurs et de décideurs agricoles dans plus de 30 pays, le Dr Hillel a eu un impact sur la vie de millions de personnes.

Le Dr Hillel a publié la déclaration suivante concernant sa sélection : « Ma joie et ma gratitude d'avoir reçu le Prix mondial de l'alimentation cette année sont tempérées par la réalisation que le travail que ce prix reconnaît est loin d'être terminé. La tâche d'améliorer la gestion durable des ressources limitées et vulnérables du sol, de l'eau et de l'énergie de la Terre au profit de l'humanité tout en soutenant la communauté biotique naturelle et son intégrité environnementale globale est un défi permanent et de plus en plus urgent pour notre génération et pour les générations futures. . Relever ce défi nécessitera une coopération mondiale renforcée et une recherche scientifique intégrée. C'est une tâche, voire une responsabilité collective, que nous ne pouvons pas éluder et que nous devons en effet élargir et intensifier.«

L'annonce a été organisée au département d'État par Kerri-Ann Jones, secrétaire adjointe aux océans et aux affaires environnementales et scientifiques internationales, et comprenait également Jonathan Shrier, représentant spécial par intérim du département d'État pour la sécurité alimentaire mondiale.

Le Prix mondial de l'alimentation a été fondé en 1986 par le Dr Norman E. Borlaug, lauréat du prix Nobel de la paix en 1970. Depuis lors, le Prix mondial de l'alimentation a honoré des personnes exceptionnelles qui ont apporté une contribution vitale à l'amélioration de la qualité, de la quantité ou de la disponibilité de la nourriture dans le monde. Des lauréats ont été reconnus au Bangladesh, au Brésil, en Chine, au Danemark, en Éthiopie, au Ghana, en Inde, au Mexique, en Sierra Leone, en Suisse, au Royaume-Uni, aux Nations Unies et aux États-Unis.


Hydrologie.nl

Un scientifique israélien qui a été le pionnier d'une manière radicalement innovante d'apporter de l'eau aux cultures dans les régions arides et arides a été nommé lauréat du Prix mondial de l'alimentation 2012 lors d'une cérémonie à la mi-juin au département d'État américain, au cours de laquelle la secrétaire d'État Hillary Rodham Clinton a prononcé le discours d'ouverture.

« L'eau a été un très gros sujet de préoccupation ici au département d'État », a déclaré Clinton. »Nous avons essayé d'attirer l'attention de notre gouvernement et du monde sur l'importance d'anticiper ce qui sera une crise de l'eau dévastatrice si nous ne sommes pas plus intelligents et plus déterminés pour résoudre les problèmes maintenant. Il est particulièrement approprié que nous rendions hommage aujourd'hui à quelqu'un qui a apporté de telles contributions, car il a compris le rôle essentiel que joue l'eau dans l'agriculture et l'importance d'utiliser efficacement chaque dernière goutte.

Amb. Kenneth M. Quinn, président de la Fondation du Prix mondial de l'alimentation, a annoncé le nom du récipiendaire, qui recevra officiellement le prix de 250 000 $ en octobre.

Le travail de pionnier du Dr Hillel au Moyen-Orient a révolutionné la production alimentaire dans cette région et dans le monde. Il a jeté les bases pour maximiser l'utilisation efficace de l'eau dans l'agriculture grâce à une méthode connue sous le nom de micro-irrigation, qui a eu un impact sur des millions de vies.

Affronter la faim peut rassembler des personnes diverses, même au-delà des différences politiques, ethniques, religieuses ou diplomatiques les plus larges. Le travail et la motivation du Dr Hillel ont consisté à combler de telles divisions et à promouvoir la paix et la compréhension au Moyen-Orient en faisant progresser une avancée révolutionnaire s'attaquant à un problème que tant de pays partagent : la pénurie d'eau. « Il est significatif que la nomination du Dr Hillel pour le Prix mondial de l'alimentation contienne des lettres de soutien d'individus et d'organisations en Jordanie, en Égypte et aux Émirats arabes unis », a déclaré M. Quinn.

Les concepts de gestion de l'eau du Dr Hillel - promus par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture - se sont répandus dans le monde entier et sont maintenant utilisés sur plus de 6 millions d'hectares dans le monde. En intégrant des principes scientifiques complexes, en concevant des applications pratiques et en atteignant un large public auprès des agriculteurs, des communautés, des chercheurs et des décideurs agricoles dans plus de 30 pays, le Dr Hillel a eu un impact sur la vie de millions de personnes.

Le Dr Hillel a publié la déclaration suivante concernant sa sélection : « Ma joie et ma gratitude d'avoir reçu le Prix mondial de l'alimentation cette année sont tempérées par la réalisation que le travail que ce prix reconnaît est loin d'être terminé. La tâche d'améliorer la gestion durable des ressources limitées et vulnérables du sol, de l'eau et de l'énergie de la Terre au profit de l'humanité tout en soutenant la communauté biotique naturelle et son intégrité environnementale globale est un défi permanent et de plus en plus urgent pour notre génération et pour les générations futures. . Relever ce défi nécessitera une coopération mondiale renforcée et une recherche scientifique intégrée. C'est une tâche, voire une responsabilité collective, que nous ne pouvons pas éluder et que nous devons en effet élargir et intensifier.«

L'annonce a été organisée au département d'État par Kerri-Ann Jones, secrétaire adjointe aux océans et aux affaires environnementales et scientifiques internationales, et comprenait également Jonathan Shrier, représentant spécial par intérim du département d'État pour la sécurité alimentaire mondiale.

Le Prix mondial de l'alimentation a été fondé en 1986 par le Dr Norman E. Borlaug, lauréat du prix Nobel de la paix en 1970. Depuis lors, le Prix mondial de l'alimentation a honoré des personnes exceptionnelles qui ont apporté une contribution vitale à l'amélioration de la qualité, de la quantité ou de la disponibilité de la nourriture dans le monde. Des lauréats ont été reconnus par le Bangladesh, le Brésil, la Chine, le Danemark, l'Éthiopie, le Ghana, l'Inde, le Mexique, la Sierra Leone, la Suisse, le Royaume-Uni, les Nations Unies et les États-Unis.


Hydrologie.nl

Un scientifique israélien qui a été le pionnier d'une manière radicalement innovante d'apporter de l'eau aux cultures dans les régions arides et arides a été nommé lauréat du Prix mondial de l'alimentation 2012 lors d'une cérémonie à la mi-juin au département d'État américain, au cours de laquelle la secrétaire d'État Hillary Rodham Clinton a prononcé le discours d'ouverture.

« L'eau a été un très gros sujet de préoccupation ici au département d'État », a déclaré Clinton. »Nous avons essayé d'attirer l'attention de notre gouvernement et du monde sur l'importance d'anticiper ce qui sera une crise de l'eau dévastatrice si nous ne sommes pas plus intelligents et plus déterminés pour résoudre les problèmes maintenant. Il est particulièrement approprié que nous rendions hommage aujourd'hui à quelqu'un qui a apporté de telles contributions, car il a compris le rôle essentiel que joue l'eau dans l'agriculture et l'importance d'utiliser efficacement chaque dernière goutte.

Amb. Kenneth M. Quinn, président de la Fondation du Prix mondial de l'alimentation, a annoncé le nom du récipiendaire, qui recevra officiellement le prix de 250 000 $ en octobre.

Le travail de pionnier du Dr Hillel au Moyen-Orient a révolutionné la production alimentaire dans cette région et dans le monde. Il a jeté les bases pour maximiser l'utilisation efficace de l'eau dans l'agriculture grâce à une méthode connue sous le nom de micro-irrigation, qui a eu un impact sur des millions de vies.

Affronter la faim peut rassembler des personnes diverses, même au-delà des différences politiques, ethniques, religieuses ou diplomatiques les plus larges. Le travail et la motivation du Dr Hillel ont consisté à combler de telles divisions et à promouvoir la paix et la compréhension au Moyen-Orient en faisant progresser une avancée révolutionnaire s'attaquant à un problème que tant de pays partagent : la pénurie d'eau. « Il est significatif que la nomination du Dr Hillel pour le Prix mondial de l'alimentation contienne des lettres de soutien d'individus et d'organisations en Jordanie, en Égypte et aux Émirats arabes unis », a déclaré M. Quinn.

Les concepts de gestion de l'eau du Dr Hillel - promus par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture - se sont répandus dans le monde entier et sont maintenant utilisés sur plus de 6 millions d'hectares dans le monde. En intégrant des principes scientifiques complexes, en concevant des applications pratiques et en atteignant un large public auprès des agriculteurs, des communautés, des chercheurs et des décideurs agricoles dans plus de 30 pays, le Dr Hillel a eu un impact sur la vie de millions de personnes.

Le Dr Hillel a publié la déclaration suivante concernant sa sélection : « Ma joie et ma gratitude d'avoir reçu le Prix mondial de l'alimentation cette année sont tempérées par la réalisation que le travail que ce prix reconnaît est loin d'être terminé. La tâche d'améliorer la gestion durable des ressources limitées et vulnérables du sol, de l'eau et de l'énergie de la Terre au profit de l'humanité tout en soutenant la communauté biotique naturelle et son intégrité environnementale globale est un défi permanent et de plus en plus urgent pour notre génération et pour les générations futures. . Relever ce défi nécessitera une coopération mondiale renforcée et une recherche scientifique intégrée. C'est une tâche, voire une responsabilité collective, que nous ne pouvons pas éluder et que nous devons en effet élargir et intensifier.«

L'annonce a été organisée au département d'État par Kerri-Ann Jones, secrétaire adjointe aux océans et aux affaires environnementales et scientifiques internationales, et comprenait également Jonathan Shrier, représentant spécial par intérim du département d'État pour la sécurité alimentaire mondiale.

Le Prix mondial de l'alimentation a été fondé en 1986 par le Dr Norman E. Borlaug, lauréat du prix Nobel de la paix en 1970. Depuis lors, le Prix mondial de l'alimentation a honoré des personnes exceptionnelles qui ont apporté une contribution vitale à l'amélioration de la qualité, de la quantité ou de la disponibilité de la nourriture dans le monde. Des lauréats ont été reconnus au Bangladesh, au Brésil, en Chine, au Danemark, en Éthiopie, au Ghana, en Inde, au Mexique, en Sierra Leone, en Suisse, au Royaume-Uni, aux Nations Unies et aux États-Unis.


Hydrologie.nl

Un scientifique israélien qui a été le pionnier d'une manière radicalement innovante d'apporter de l'eau aux cultures dans les régions arides et arides a été nommé lauréat du Prix mondial de l'alimentation 2012 lors d'une cérémonie à la mi-juin au département d'État américain, au cours de laquelle la secrétaire d'État Hillary Rodham Clinton a prononcé le discours d'ouverture.

« L'eau a été un très gros sujet de préoccupation ici au département d'État », a déclaré Clinton. »Nous avons essayé d'attirer l'attention de notre gouvernement et du monde sur l'importance d'anticiper ce qui sera une crise de l'eau dévastatrice si nous ne sommes pas plus intelligents et plus déterminés pour résoudre les problèmes maintenant. Il est particulièrement approprié que nous rendions hommage aujourd'hui à quelqu'un qui a apporté de telles contributions, car il a compris le rôle essentiel que joue l'eau dans l'agriculture et l'importance d'utiliser efficacement chaque dernière goutte.

Amb. Kenneth M. Quinn, président de la Fondation du Prix mondial de l'alimentation, a annoncé le nom du récipiendaire, qui recevra officiellement le prix de 250 000 $ en octobre.

Le travail de pionnier du Dr Hillel au Moyen-Orient a révolutionné la production alimentaire dans cette région et dans le monde. Il a jeté les bases pour maximiser l'utilisation efficace de l'eau dans l'agriculture grâce à une méthode connue sous le nom de micro-irrigation, qui a eu un impact sur des millions de vies.

Affronter la faim peut rassembler des personnes diverses, même au-delà des différences politiques, ethniques, religieuses ou diplomatiques les plus larges. Le travail et la motivation du Dr Hillel ont consisté à combler de telles divisions et à promouvoir la paix et la compréhension au Moyen-Orient en faisant progresser une avancée révolutionnaire s'attaquant à un problème que tant de pays partagent : la pénurie d'eau. « Il est significatif que la nomination du Dr Hillel pour le Prix mondial de l'alimentation contienne des lettres de soutien d'individus et d'organisations en Jordanie, en Égypte et aux Émirats arabes unis », a déclaré M. Quinn.

Les concepts de gestion de l'eau du Dr Hillel - promus par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture - se sont répandus dans le monde entier et sont maintenant utilisés sur plus de 6 millions d'hectares dans le monde. En intégrant des principes scientifiques complexes, en concevant des applications pratiques et en atteignant un large éventail d'agriculteurs, de communautés, de chercheurs et de décideurs agricoles dans plus de 30 pays, le Dr Hillel a eu un impact sur la vie de millions de personnes.

Le Dr Hillel a publié la déclaration suivante concernant sa sélection : « Ma joie et ma gratitude d'avoir reçu le Prix mondial de l'alimentation cette année sont tempérées par la réalisation que le travail que ce prix reconnaît est loin d'être terminé. La tâche d'améliorer la gestion durable des ressources limitées et vulnérables du sol, de l'eau et de l'énergie de la Terre au profit de l'humanité tout en soutenant la communauté biotique naturelle et son intégrité environnementale globale est un défi permanent et de plus en plus urgent pour notre génération et pour les générations futures. . Relever ce défi nécessitera une coopération mondiale renforcée et une recherche scientifique intégrée. C'est une tâche, voire une responsabilité collective, que nous ne pouvons pas éluder et que nous devons en effet élargir et intensifier.«

L'annonce a été organisée au département d'État par Kerri-Ann Jones, secrétaire adjointe aux océans et aux affaires environnementales et scientifiques internationales, et comprenait également Jonathan Shrier, représentant spécial par intérim du département d'État pour la sécurité alimentaire mondiale.

Le Prix mondial de l'alimentation a été fondé en 1986 par le Dr Norman E. Borlaug, lauréat du prix Nobel de la paix en 1970. Depuis lors, le Prix mondial de l'alimentation a honoré des personnes exceptionnelles qui ont apporté une contribution vitale à l'amélioration de la qualité, de la quantité ou de la disponibilité de la nourriture dans le monde. Des lauréats ont été reconnus au Bangladesh, au Brésil, en Chine, au Danemark, en Éthiopie, au Ghana, en Inde, au Mexique, en Sierra Leone, en Suisse, au Royaume-Uni, aux Nations Unies et aux États-Unis.


Hydrologie.nl

Un scientifique israélien qui a été le pionnier d'une manière radicalement innovante d'apporter de l'eau aux cultures dans les régions arides et arides a été nommé lauréat du Prix mondial de l'alimentation 2012 lors d'une cérémonie à la mi-juin au département d'État américain, au cours de laquelle la secrétaire d'État Hillary Rodham Clinton a prononcé le discours d'ouverture.

« L'eau a été un très gros sujet de préoccupation ici au département d'État », a déclaré Clinton. »Nous avons essayé d'attirer l'attention de notre gouvernement et du monde sur l'importance d'anticiper ce qui sera une crise de l'eau dévastatrice si nous ne sommes pas plus intelligents et plus déterminés pour résoudre les problèmes maintenant. Il est particulièrement approprié que nous rendions hommage aujourd'hui à quelqu'un qui a apporté de telles contributions, car il a compris le rôle essentiel que joue l'eau dans l'agriculture et l'importance d'utiliser efficacement chaque dernière goutte.

Amb. Kenneth M. Quinn, président de la Fondation du Prix mondial de l'alimentation, a annoncé le nom du récipiendaire, qui recevra officiellement le prix de 250 000 $ en octobre.

Le travail de pionnier du Dr Hillel au Moyen-Orient a révolutionné la production alimentaire dans cette région et dans le monde. Il a jeté les bases pour maximiser l'utilisation efficace de l'eau dans l'agriculture grâce à une méthode connue sous le nom de micro-irrigation, qui a eu un impact sur des millions de vies.

Affronter la faim peut rassembler des personnes diverses, même au-delà des différences politiques, ethniques, religieuses ou diplomatiques les plus larges. Le travail et la motivation du Dr Hillel ont consisté à combler de telles divisions et à promouvoir la paix et la compréhension au Moyen-Orient en faisant progresser une avancée révolutionnaire s'attaquant à un problème que tant de pays partagent : la pénurie d'eau. « Il est significatif que la nomination du Dr Hillel pour le Prix mondial de l'alimentation contienne des lettres de soutien d'individus et d'organisations en Jordanie, en Égypte et aux Émirats arabes unis », a déclaré M. Quinn.

Les concepts de gestion de l'eau du Dr Hillel - promus par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture - se sont répandus dans le monde entier et sont maintenant utilisés sur plus de 6 millions d'hectares dans le monde. En intégrant des principes scientifiques complexes, en concevant des applications pratiques et en atteignant un large éventail d'agriculteurs, de communautés, de chercheurs et de décideurs agricoles dans plus de 30 pays, le Dr Hillel a eu un impact sur la vie de millions de personnes.

Le Dr Hillel a publié la déclaration suivante concernant sa sélection : « Ma joie et ma gratitude d'avoir reçu le Prix mondial de l'alimentation cette année sont tempérées par la réalisation que le travail que ce prix reconnaît est loin d'être terminé. La tâche d'améliorer la gestion durable des ressources limitées et vulnérables du sol, de l'eau et de l'énergie de la Terre au profit de l'humanité tout en soutenant la communauté biotique naturelle et son intégrité environnementale globale est un défi permanent et de plus en plus urgent pour notre génération et pour les générations futures. . Relever ce défi nécessitera une coopération mondiale renforcée et une recherche scientifique intégrée. C'est une tâche, voire une responsabilité collective, que nous ne pouvons pas éluder et que nous devons en effet élargir et intensifier.«

L'annonce a été organisée au département d'État par Kerri-Ann Jones, secrétaire adjointe aux océans et aux affaires environnementales et scientifiques internationales, et comprenait également Jonathan Shrier, représentant spécial par intérim du département d'État pour la sécurité alimentaire mondiale.

Le Prix mondial de l'alimentation a été fondé en 1986 par le Dr Norman E. Borlaug, lauréat du prix Nobel de la paix en 1970. Depuis lors, le Prix mondial de l'alimentation a honoré des personnes exceptionnelles qui ont apporté une contribution vitale à l'amélioration de la qualité, de la quantité ou de la disponibilité de la nourriture dans le monde. Des lauréats ont été reconnus au Bangladesh, au Brésil, en Chine, au Danemark, en Éthiopie, au Ghana, en Inde, au Mexique, en Sierra Leone, en Suisse, au Royaume-Uni, aux Nations Unies et aux États-Unis.


Hydrologie.nl

Un scientifique israélien qui a été le pionnier d'une manière radicalement innovante d'apporter de l'eau aux cultures dans les régions arides et arides a été nommé lauréat du Prix mondial de l'alimentation 2012 lors d'une cérémonie à la mi-juin au département d'État américain, au cours de laquelle la secrétaire d'État Hillary Rodham Clinton a prononcé le discours d'ouverture.

« L'eau a été un très gros sujet de préoccupation ici au département d'État », a déclaré Clinton. »Nous avons essayé d'attirer l'attention de notre gouvernement et du monde sur l'importance d'anticiper ce qui sera une crise de l'eau dévastatrice si nous ne sommes pas plus intelligents et plus déterminés pour résoudre les problèmes maintenant. Il est particulièrement approprié que nous rendions hommage aujourd'hui à quelqu'un qui a apporté de telles contributions, car il a compris le rôle essentiel que joue l'eau dans l'agriculture et l'importance d'utiliser efficacement chaque dernière goutte.

Amb. Kenneth M. Quinn, président de la Fondation du Prix mondial de l'alimentation, a annoncé le nom du récipiendaire, qui recevra officiellement le prix de 250 000 $ en octobre.

Le travail de pionnier du Dr Hillel au Moyen-Orient a révolutionné la production alimentaire dans cette région et dans le monde. Il a jeté les bases pour maximiser l'utilisation efficace de l'eau dans l'agriculture grâce à une méthode connue sous le nom de micro-irrigation, qui a eu un impact sur des millions de vies.

Affronter la faim peut rassembler des personnes diverses, même au-delà des différences politiques, ethniques, religieuses ou diplomatiques les plus larges. Le travail et la motivation du Dr Hillel ont consisté à combler de telles divisions et à promouvoir la paix et la compréhension au Moyen-Orient en faisant progresser une avancée révolutionnaire s'attaquant à un problème que tant de pays partagent : la pénurie d'eau. « Il est significatif que la nomination du Dr Hillel pour le Prix mondial de l'alimentation contienne des lettres de soutien d'individus et d'organisations en Jordanie, en Égypte et aux Émirats arabes unis », a déclaré M. Quinn.

Dr. Hillel’s water management concepts – promoted by the U.N. Food and Agriculture Organization – have spread around the world and are now used on more than 6 million hectares worldwide. By integrating complex scientific principles, designing practical applications and achieving wide outreach to farmers, communities, researchers and agricultural policymakers in more than 30 countries, Dr. Hillel has impacted the lives of millions.

Dr. Hillel released the following statement regarding his selection: »My joy and gratitude at being granted the World Food Prize this year is tempered by the realization that the work this award recognizes is far from complete. The task of improving the sustainable management of the Earth's finite and vulnerable soil, water, and energy resources for the benefit of humanity while sustaining the natural biotic community and its overall environmental integrity is an ongoing and increasingly urgent challenge for our generation and for future generations. Meeting this challenge will require enhanced global cooperation and integrated scientific research. It is a task, indeed a collective responsibility, that we cannot shirk and must indeed broaden and intensify.«

The announcement was hosted at the State Department by Kerri-Ann Jones, Assistant Secretary for Oceans and International Environmental and Scientific Affairs, and also included Jonathan Shrier, the State Department's Acting Special Representative for Global Food Security.

The World Food Prize was founded in 1986 by Dr. Norman E. Borlaug, recipient of the 1970 Nobel Peace Prize. Since then, The World Food Prize has honored outstanding individuals who have made vital contributions to improving the quality, quantity or availability of food throughout the world. Laureates have been recognized from Bangladesh, Brazil, China, Denmark, Ethiopia, Ghana, India, Mexico, Sierra Leone, Switzerland, the United Kingdom, the United Nations and the United States.


Hydrology.nl

An Israeli scientist who pioneered a radically innovative way of bringing water to crops in arid and dry-land regions was named the winner of the 2012 World Food Prize in a ceremony Mid-June at the U.S. State Department, at which Secretary of State Hillary Rodham Clinton delivered the keynote address.

»Water has been a very big topic of concern here in the State Department«, Clinton said. »We have tried to focus our government’s attention and the world’s attention on the importance of getting ahead of what will be a devastating water crisis if we are not smarter and more purposeful in addressing the problems now. It’s especially fitting that we honor today someone who has made such contributions because he understood the critical role that water plays in agriculture and the importance of getting every last drop used efficiently.«

Amb. Kenneth M. Quinn, president of the World Food Prize Foundation, announced the name of the recipient, who will be formally presented with the $250,000 award in October.

Dr Hillel’s pioneering work in the Middle East has revolutionized food production in that region and around the world. He laid the foundation for maximizing efficient water usage in agriculture through a method known as micro-irrigation, which has impacted millions of lives.

Confronting hunger can bring diverse people together across even the broadest political, ethnic, religious or diplomatic differences. Dr Hillel’s work and motivation has been to bridge such divisions and to promote peace and understanding in the Middle East by advancing a breakthrough achievement addressing a problem that so many countries share in common: water scarcity. »It is significant that Dr. Hillel’s nomination for the World Food Prize contained letters of support from individuals and organizations in Jordan, Egypt and the United Arab Emirates«, said Mr Quinn.

Dr. Hillel’s water management concepts – promoted by the U.N. Food and Agriculture Organization – have spread around the world and are now used on more than 6 million hectares worldwide. By integrating complex scientific principles, designing practical applications and achieving wide outreach to farmers, communities, researchers and agricultural policymakers in more than 30 countries, Dr. Hillel has impacted the lives of millions.

Dr. Hillel released the following statement regarding his selection: »My joy and gratitude at being granted the World Food Prize this year is tempered by the realization that the work this award recognizes is far from complete. The task of improving the sustainable management of the Earth's finite and vulnerable soil, water, and energy resources for the benefit of humanity while sustaining the natural biotic community and its overall environmental integrity is an ongoing and increasingly urgent challenge for our generation and for future generations. Meeting this challenge will require enhanced global cooperation and integrated scientific research. It is a task, indeed a collective responsibility, that we cannot shirk and must indeed broaden and intensify.«

The announcement was hosted at the State Department by Kerri-Ann Jones, Assistant Secretary for Oceans and International Environmental and Scientific Affairs, and also included Jonathan Shrier, the State Department's Acting Special Representative for Global Food Security.

The World Food Prize was founded in 1986 by Dr. Norman E. Borlaug, recipient of the 1970 Nobel Peace Prize. Since then, The World Food Prize has honored outstanding individuals who have made vital contributions to improving the quality, quantity or availability of food throughout the world. Laureates have been recognized from Bangladesh, Brazil, China, Denmark, Ethiopia, Ghana, India, Mexico, Sierra Leone, Switzerland, the United Kingdom, the United Nations and the United States.


Hydrology.nl

An Israeli scientist who pioneered a radically innovative way of bringing water to crops in arid and dry-land regions was named the winner of the 2012 World Food Prize in a ceremony Mid-June at the U.S. State Department, at which Secretary of State Hillary Rodham Clinton delivered the keynote address.

»Water has been a very big topic of concern here in the State Department«, Clinton said. »We have tried to focus our government’s attention and the world’s attention on the importance of getting ahead of what will be a devastating water crisis if we are not smarter and more purposeful in addressing the problems now. It’s especially fitting that we honor today someone who has made such contributions because he understood the critical role that water plays in agriculture and the importance of getting every last drop used efficiently.«

Amb. Kenneth M. Quinn, president of the World Food Prize Foundation, announced the name of the recipient, who will be formally presented with the $250,000 award in October.

Dr Hillel’s pioneering work in the Middle East has revolutionized food production in that region and around the world. He laid the foundation for maximizing efficient water usage in agriculture through a method known as micro-irrigation, which has impacted millions of lives.

Confronting hunger can bring diverse people together across even the broadest political, ethnic, religious or diplomatic differences. Dr Hillel’s work and motivation has been to bridge such divisions and to promote peace and understanding in the Middle East by advancing a breakthrough achievement addressing a problem that so many countries share in common: water scarcity. »It is significant that Dr. Hillel’s nomination for the World Food Prize contained letters of support from individuals and organizations in Jordan, Egypt and the United Arab Emirates«, said Mr Quinn.

Dr. Hillel’s water management concepts – promoted by the U.N. Food and Agriculture Organization – have spread around the world and are now used on more than 6 million hectares worldwide. By integrating complex scientific principles, designing practical applications and achieving wide outreach to farmers, communities, researchers and agricultural policymakers in more than 30 countries, Dr. Hillel has impacted the lives of millions.

Dr. Hillel released the following statement regarding his selection: »My joy and gratitude at being granted the World Food Prize this year is tempered by the realization that the work this award recognizes is far from complete. The task of improving the sustainable management of the Earth's finite and vulnerable soil, water, and energy resources for the benefit of humanity while sustaining the natural biotic community and its overall environmental integrity is an ongoing and increasingly urgent challenge for our generation and for future generations. Meeting this challenge will require enhanced global cooperation and integrated scientific research. It is a task, indeed a collective responsibility, that we cannot shirk and must indeed broaden and intensify.«

The announcement was hosted at the State Department by Kerri-Ann Jones, Assistant Secretary for Oceans and International Environmental and Scientific Affairs, and also included Jonathan Shrier, the State Department's Acting Special Representative for Global Food Security.

The World Food Prize was founded in 1986 by Dr. Norman E. Borlaug, recipient of the 1970 Nobel Peace Prize. Since then, The World Food Prize has honored outstanding individuals who have made vital contributions to improving the quality, quantity or availability of food throughout the world. Laureates have been recognized from Bangladesh, Brazil, China, Denmark, Ethiopia, Ghana, India, Mexico, Sierra Leone, Switzerland, the United Kingdom, the United Nations and the United States.


Voir la vidéo: Daniel Hillel Wins World Food Prize for Irrigation Work (Août 2022).